Les chaluts

Avec les chaluts, c'est dans la poche !

Les chaluts sont de grands filets coniques en forme de sac ou de poche, remorqués par un navire, parfois par deux (on parle alors de chalutage "en bœufs"). Les mailles de ces filets sont adaptées aux espèces ciblées afin de limiter les captures d'espèces non recherchées ou les individus trop petites.

Le chalut est tracté par le navire. Une fois sorti de l'eau, on vide la poche contenant le poisson capturé sur le pont ou directement dans la cale.

  • Chalut de fond : comme son nom l'indique, le chalut de fond est conçu pour capturer les espèces présentes sur les fonds marins et à proximité : poissons plats (sole), baudroie, lieu, églefin, merlan, langoustine...
  • Chalut pélagique : plus grand que le chalut de fond, il évolue en pleine eau, entre la surface et le fond, pour pêcher les espèces vivant en bancs concentrés : hareng, maquereau, thon, bar, anchois, sardine...
  • Chalut à perche : au nombre de deux, et fixés de chaque côté du bateau sur une armature rigide, ils sont utilisés dans les zones estuariennes pour pêcher la crevette et en Atlantique, Manche, Mer du Nord pour les poissons plats : plie, sole...

Qui dit chalut dit chalutier ! Leur taille et leur puissance varient selon leur zone de pêche (et notamment de leur éloignement des côtes) et les espèces ciblées.

Grâce aux chalutiers, on retrouve un grand nombre d’espèces sur les étals.

Les chaluts, par leur maillage spécifique au niveau de la poche de récupération, permettent de cibler les espèces pêchées, et donc de contrôler les prises. Ainsi, les captures sont limitées, laissant les juvéniles s’échapper et évitant trop de rejets.