Bar

Même si le bar d’élevage est un peu plus gras que celui de pêche, il reste le poisson maigre par excellence et présente peu d’arêtes. Le bar sauvage peut être de chalut ou de ligne, ce dernier ayant un prix plus élevé, mais une qualité de chair exceptionnelle.

Prix : €€€
De Novembre à Mars Voir le calendrier des saisons
Le saviez-vous :
Pour la petite histoire : en raison de la grande voracité du bar, ce prédateur est appelé loup en Méditerranée.
Conseil
Je le choisis
Je le déguste
Je le garde
Signe d’une parfaite fraîcheur, le bar doit être ferme avec des écailles brillantes et adhérentes à sa peau. Prévoyez 1 kg environ pour 4 personnes, à garder entier ou à détailler en filets, en portions ou en cubes selon la recette.
Cuit entier en papillote, grillé au four, en croûte de sel ou poché, il est inutile de l’écailler. En filets, on le cuit à la poêle et cru, il est idéal préparé en carpaccio, à condition d'être garanti ultra-frais par votre poissonnier.
Pour garantir son goût, rincez-le et essuyez-le avant de le mettre 2 jours maximum dans la partie la plus froide du réfrigérateur. La congélation n'est pas son fort et il est parfois conseillé d'éviter de le vider avant de le stocker.
Santé
Apports nutritionnels pour :
100 g
Calories : 91 kcal
Protéines : 18,7 g
Graisses : 1,2 g (sauvage)
Nutriments et vitamines
Vitamine A : 9%
Vitamine B1 : 12%
Vitamine B2 : 14%
Vitamine B3 : 45%
Vitamine B5 : 17%
Vitamine B6 : 35%
Vitamine B12 : 13%
Vitamine E : 4%
De la mer à l'assiette
Le bar est pêché toute l’année en Atlantique, du Maroc à l’Islande, ainsi qu’en Mer Méditerranée. Les pêcheurs de plaisance apprécient sa pêche récréative au lancer (réglementation : 1 poisson par jour par plaisancier). Les pêcheurs professionnels qui, eux, le capturent à la ligne de traîne, à la palangre, à la senne et au chalut pélagique.